3366763399909077
recent
أخبار ساخنة

التفتيش التربوي: إطار و مرتكزات

الخط










L’inspection : cadre et repères
§  Le cadre de l’inspection

·         L’inspection se déroule sur une heure de cours et est suivie par un entretien avec le professeur d’une heure environ.
·         Elle donne lieu à un rapport qui reprend les grandes lignes de la leçon observée et de l’entretien qui la suit.
·         Au-delà de la séance d’observation, l’inspection permet de faire le point sur les pratiques, les activités d’un enseignant. Elle peut être l’occasion de réaliser un bilan d’étape.  Sa dimension est avant tout individuelle mais l’investissement du professeur, au-delà des murs de sa classe, y sera largement apprécié par le biais de l’entretien et des documents que vous fournirez à l’inspecteur à cette fin.

§  Le matériel que vous mettrez à notre disposition

·      Avant l’inspection, il convient de remplir la fiche d’inspection et de la remettre au secrétariat de votre établissement.
·      Durant l’heure, il est important que nous disposions :
o   du cahier de textes,
o   de votre progression des apprentissages et de votre programmation,
o   d’un manuel si vous l’utilisez pendant l’heure de cours,
o   de tous les documents sur lesquels vous travaillez avec les élèves ou auxquels vous les renvoyez,
o   de quelques cahiers d’élèves ainsi que des évaluations proposées et corrigées.
Vous pouvez ajouter tous les documents que vous jugerez utiles pour apprécier la qualité de votre travail (projets conduits dans l’établissement, travaux de recherche…).

§  Objectifs et attendus de l’inspection

·      Il est important de rappeler qu’il n’y a pas de modèle attendu, de leçon type sur tel ou tel sujet. La liberté pédagogique n’est ainsi pas un vain mot.
·      Nous sommes très attentifs au sens de la leçon observée : ce sens est-il accessible aux élèves, la démarche est-elle problématisée, partagée et comprise par tous, la leçon répond-elle à la problématique, les liens avec les leçons précédentes sont-ils évidents pour les élèves, quelles sont les compétences que la leçon permet de développer chez eux… ?
·      Nous apprécions l’efficacité et la clarté du projet mis en œuvre, sa conformité aux programmes en cours, son adaptation au public concerné, l’utilisation d’outils adéquats (tableau noir, cartes, TICE…).
·      L’enseignement doit être vivant, l’enseignant doit savoir susciter l’intérêt de ses élèves afin que ceux-ci produisent un travail effectif et efficace, à l’oral comme à l’écrit.
·      Nous souhaiterions que vous accordiez une attention particulière à ces quatre éléments : la construction et l’évaluation des compétences, la prise en compte des écarts d’apprentissage dans la classe, la maîtrise de la langue, la construction de l’autonomie de l’élève.

§  Une heure de cours trouve sa place dans un cadre beaucoup plus large

·         Le cahier de textes, les programmations et les progressions des apprentissages sont autant de documents permettant d’apprécier :
o   les qualités d’organisation et de planification du professeur,
o   sa capacité à problématiser,
o   sa capacité à construire des apprentissages tout au long de l’année,
o   le respect des programmes et des grands équilibres à l’intérieur de ceux-ci.
·         La consultation de cahiers d’élèves, d’évaluations et de bulletins scolaires prolonge ces analyses. Elle permet d’apprécier la variété des situations d’apprentissage, de s’intéresser aux formes d’évaluations choisies, aux pratiques de notation et aux appréciations portées en regard de celles-ci.
·         La fiche d’inspection et l’entretien donnent la mesure du travail souvent très fouillé et très varié des enseignants, dans le cadre de travaux de recherche, de participation aux stages de formation continue, d’organisation de projets disciplinaires ou transversaux. Ils permettent de mesurer le niveau d’investissement dans le travail d’équipe pédagogique ou disciplinaire et dans l’établissement, au service du projet d’établissement. Nous accordons beaucoup d’importance à la mise en œuvre d’un vrai travail d’équipe et à l’implication forte des enseignants dans leur établissement, composante incontournable du métier et gage d’une amélioration de l’accompagnement et de la réussite des élèves. C’est aussi le moment pour évoquer les expérimentations conduites dans les classes ou dans l’établissement.
·         L’entretien peut également aborder les perspectives souhaitées ou ouvertes dans la carrière de l’enseignant.

§  La note pédagogique attribuée
Une note pédagogique est attribuée au terme de la campagne d’inspection de l’année. Pour les professeurs certifiés, la note, proposée par les IA-IPR, est harmonisée à l’échelle de la discipline puis de l’académie pour assurer une équité de traitement entre tous les enseignants lors des promotions (changement d’échelon, passage à la hors classe, accès au corps des agrégés…). Pour les professeurs agrégés, l’harmonisation est nationale et est réalisée par l’Inspection générale. Au terme de la campagne d’harmonisation, les notes sont alors connues.
La note d’inspection n’est prise en compte que pour les promotions de l’année scolaire qui suit celle de l’inspection.
Une nouvelle grille de notation des professeurs agrégés a été mise en œuvre. Elle a conduit à une modification mécanique des notes afin de garantir un traitement équitable de tous les enseignants, quelle que soit leur discipline.


L’Inspection pédagogique d’histoire-géographie,
Académie de Poitiers,

Laurent Marien, Isabelle Méjean

نموذج الاتصال
NomE-mailMessage